Le projet Cap Compagnons Guinée 2020 est une initiative de coopération internationale portée par l’ONG guinéenne Union QNH et les Compagnons du Tour de France de Nantes.

Le projet vise à apporter une réponse concrète aux préoccupations de l’État guinéen en matière de migrations et d’employabilité de sa population (notamment des jeunes Guinéens), par une approche globale axée autour de la formation professionnelle dans les métiers du BTP et du secteur minier.

Cap Compagnons Guinée 2020 est construit pour coller aux réalités socioéconomiques du pays. Nous entendons proposer une réponse de formation globale et structurée, répondant aux attentes des décideurs publics et du marché guinéen.

Résultats attendus :

  • Une modernisation de l’offre de formation professionnelle, co-construite avec les acteurs publics et privés pour répondre aux enjeux du secteur public et du secteur privé dans les métiers du bâtiment et du secteur minier
  • La montée en compétences des formateurs techniques et des équipes de direction des futurs centres de formation
  • Une meilleure employabilité des jeunes hommes et femmes pour répondre aux besoins des entreprises
  • Le maintien dans le pays des jeunes Guinéens, qui, ainsi formés, disposeront des compétences adaptées et trouveront des opportunités d’emploi en Guinée. Cela permettra également de structurer et de valoriser le secteur informel des petites entreprises du bâtiment
  • La possibilité offerte aux entreprises de privilégier le recrutement des ouvriers guinéens pour les chantiers à venir dans l’ensemble du pays

L’esprit du projet Cap Compagnons Guinée 2020 est centré sur l’adéquation entre les besoins réels et l’urgence sociale du marché guinéen. Une méthode expérimentale devrait permettre de « tester » la future offre de formation sur 3 centres de formation existants et d’ici 2019-2020 d’atteindre les objectifs suivants :

  1. Analyser les modes de gestion et cartographier la situation de 10 centres de formation techniques ;
  2. Formaliser l'offre de formation dans les métiers du bâtiment, répondant aux attentes réelles du marché et de l'emploi ;
  3. Recruter et former les formateurs et équipes de direction des futurs centres de formations ;
  4. Former les premiers stagiaires sur un premier niveau d'employabilité (environ 500 stagiaires attendus par centre et par an) ;
  5. Mener le projet dans 3 centres pilotes : 2 dans le secteur du BTP et 1 dans le secteur minier.
  6. Faire le bilan des actions pilotes et modéliser la démarche pour 10 autres centres identifiés dans la phase de diagnostic.

Tout au long de cette démarche, des actions d’actualisation et d’amélioration permettront de corriger les écarts entre l’offre initiale et l’offre attendue par les professionnels du secteur du bâtiment. L’offre ainsi ajustée pourra alors être déployée dans l’ensemble des centres du pays.

À terme nous envisageons de proposer la création et l’ouverture de centres de formation compagnonniques en Guinée, dont les modalités de formation et d’organisation seront posées par les Compagnons du Tour de France, au sein du comité « Cap Compagnons ».